12,00 € Quantité Acheter

Sortie : 13 novembre 2015
96 pages
N° ISBN : 978-2-36956-028-9
Traduit de l’anglais par Olivier Colette


12,00 

Ai Weiwei

Ai Weiwei est né à Pékin en 1957. Il est le fils du poète et intellectuel Ai-Qing et est considéré comme l’un des artistes majeurs de la scène artistique indépendante chinoise. Le magazine Art Review l’a même désigné comme la figure la plus puissante de l’art contemporain en 2011. Il est à la fois artiste conceptuel, photographe, commissaire d’exposition, blogueur et architecte. Ai Weiwei, en raison de son activisme politique, a été arrêté par la police chinoise le 3 avril 2013 et détenu pendant 81 jours dans un lieu inconnu. Il est resté en liberté conditionnelle jusqu’au 22 juillet 2015, date à laquelle l’artiste a récupéré son passeport chinois.

Weiwei-ismes

  • Préface : Larry Warsh

Ai Weiwei est l’un des artistes contemporains chinois les plus engagés politiquement et les plus controversés de sa génération. Agitateur de conscience, il utilise l’art comme vecteur de promotion de la liberté d’expression du peuple chinois. Au moyen d’œuvres, de performances et de citations, Ai Weiwei tente de briser la psychologie de la peur instaurée par son gouvernement.

La suprématie du système communiste chinois a ainsi donné naissance, malgré lui, à l’un des artistes les plus critiques envers Pékin. Ai Weiwei est un artiste qui s’exprime au nom de tous, au nom de valeurs universelles et humaines dans une société contemporaine nécrosée par l’autocensure.

Weiwei-ismes expose la vision de cet artiste hors du commun qui, à travers de fulgurants aphorismes, nous fait prendre conscience de la valeur des mots et des idées. Aussi artistique que politique, Weiwei-ismes est un manifeste de défense des valeurs démocratiques autant qu’un outil de changement des consciences dans une société gouvernée par le pouvoir plutôt que par les hommes.

 

Critiques

« Ici, il faut provoquer dès que l’on entend faire système contre le système. Ou bien plutôt que d’art, il est ici question de philosophie, de liberté d’expression et de la résistance à l’oppression. Et Ai Wei Wei ne manque pas d’humour de se référer au maoïsme alors que son petit livre noir s’oppose au rouge, alors que l’injonction du livre est bien une nouvelle forme de politisation de l’art sur fond duquel l’artiste affirme: “Tout est art. Tout est politique”. » Stéphane Massonet, Le Nouveau théâtre des opérations

« Voilà quelqu’un qui sait faire passer un message. Son expertise en dissémination artistique est l’équivalent au XXIe siècle du populisme brillant d’Andy Warhol » Peter Aspden, Financial Times

 « Bien que ce livre soit petit par la taille, il renferme des idées puissantes et dangereuses. Puissantes pour les lecteurs… dangereuses pour le pouvoir chinois. » R.C. Baker, Village Voice

« Un livre pour les dissidents en herbe, les admirateurs d’Ai Weiwei et quiconque veut maîtriser Twitter. » Huffington Post