20,00 € quantité de L'or qui fait de l'or Ajouter au panier

Sortie : 19 janvier 2024
256 pages
N° ISBN : 978-2-36956-341-9


20,00 

Albena Dimitrova

Albena Dimitrova a publié Le Goût Bulgare. Portraits de Femmes en Bulgarie (Éditions Le Rocher, 2008) et plusieurs recueils de poésie aux Éditions Séguier (Méditance, 2009 ; Livingdance, 2010, traduit en anglais, chinois et russe). Elle signe la dramaturgie de plusieurs pièces de théâtre, notamment L’autre, créée pour la Comédie-Française et jouée au cours de la saison 2015. En 2022, elle participe à l’ouvrage collectif Filles de l’Est, femmes à l’Ouest, paru aux Éditions Intervalles.

Nous dînerons en français, son premier roman initialement publié en 2015 aux Éditions Galaade, est enfin réédité en poche aux Éditions Intervalles. 

L’or qui fait de l’or

Alina a grandi à Vulkova, en Europe orientale. Éduquée jusqu’au collège par un père biologiste dont les travaux la fascinent, elle a développé une insatiable curiosité. Sa rencontre avec la magnétique Luda la fait sortir de sa bulle et les deux filles sont vite inséparables. Les deux amies se retrouvent à Paris, où Alina est embauchée dans une société de gestion à la hiérarchie implacable pour faire fructifier les liquidités associées aux Tickets Restaurant. Avec l’aide d’un jeune as de la gestion des risques et celle du vieillissant lieutenant de l’imprévisible P.-D.G., Alina grimpe l’échelle des trahisons invisibles et intègre peu à peu le cercle des grands « optimisateurs ».

Mais à quel prix ?

L’Or qui fait de l’or est un roman haletant dans les arcanes de la finance contemporaine. C’est surtout l’histoire, entre deux femmes volontaires, d’une profonde et singulière amitié mise à l’épreuve par leur ascension professionnelle.

Critiques

« Captivant… : une écriture riche, sophistiquée et prenante. » Nicolas Gary, Actualitté

« Peinture d’un monde d’un cynisme absolu, ce qui n’enlève pas au charme de certains de ses protagonistes, L’Or qui fait de l’or est aussi le récit d’une amitié qui se fissure. » Le dit des mots

« roman léger et enjoué » La Viduité

« Particulièrement bien documenté » Mare nostrum