21,90 € Acheter

Sortie : 10 mai 2017
592 pages
N° ISBN : 978-2-36956-054-8
Bulgare

Traduction : Marie Vrinat-Nikolov

21,90 

Dimana Trankova

Dimana Trankova est une archéologue de formation et une journaliste par vocation née en 1980. Elle a publié plus d’un millier d’articles sur le voyage, la politique, l’histoire et l’archéologie en Bulgarie. Elle a aussi coécrit de nombreux guides à succès et dirigé deux magazines de voyage. Le Sourire du Chien est son premier roman.

Le Sourire du Chien

Un journaliste américain et sa jeune épouse bulgare arrivent en Bulgarie pour quelque temps. Alors que John tente de s’adapter au pays, les médias font état d’une série de meurtres atroces d’historiens, tous perpétrés dans d’anciens sanctuaires thraces. Tandis que l’enthousiasme de sa femme pour les retrouvailles avec famille et amis s’estompe, John trompe l’ennui en engageant Maya, une archéologue-journaliste, dans l’idée de le guider autour des scènes de meurtre. Aimantés par une attraction croissante, ils traversent un pays singulier marqué non seulement par les rituels d’une civilisation ancienne et ses sanctuaires en pierre, mais aussi par les séquelles traumatiques de la chute du régime communiste.

Bientôt, les deux journalistes se retrouvent plongés dans une enquête haletante sur des assassinats sadiques où des rituels de sang datant de l’époque thrace, des petits et grands chasseurs de trésors, la cosmologie, une sinistre secte secrète et les théories de Mircea Eliade se mélangent. Dans une société post-totalitaire où les apparences sont trompeuses, John et Maya commencent à entrevoir que la seule chose plus dangereuse qu’un serial killer en liberté est la vigueur de la mafia bulgare des années 2010.

Le Sourire du Chien est un thriller littéraire audacieux, atmosphérique et élégant, qui entrelace brillamment l’archéologie, la philosophie, le crime organisé et le chaos moral de l’Europe d’aujourd’hui.

Critiques

« C’est un roman sur l’avenir. Écrit avant l’apparition de mots comme post-vérité et avant que l’édification de murs autour d’États et de civilisations ne devienne à la mode. Un livre sur les anciennes et nouvelles terreurs du néo-totalitarisme et sur la fragilité des relations humaines dans des situations extrêmes. » Mediapool.bg