12,99 € – 19,00 € Quantité Au nom d'Alexandre19,00 € Quantité Au nom d'Alexandre – livre numérique (epub)12,99 € Acheter

Sortie : 18 janvier 2016
240 pages
N° ISBN : 978-2-36956-031-9


12,99 19,00 

19,00 
12,99 

Olivier Auroy

Olivier Auroy travaille depuis plus de vingt ans dans le monde de la communication en France et à l’étranger. Il est l’auteur, sous le pseudonyme de Gabriel Malika, des Meilleures Intentions du monde et de Qatarina, publiés aux éditions Intervalles. Après Au nom d’Alexandre, paru en 2016, L’Amour propre est son quatrième roman.

Au nom d’Alexandre

Alexandre exerce un métier qui n’a pas de nom : il crée des noms.

Dans sa vie, il a baptisé des parfums, des pâtisseries, des voitures, des missiles, et même le chien d’une milliardaire… On raconte aussi qu’il fut le conseiller particulier du pape dans sa quête d’identité.

Mais Alexandre est malade, et sent que sa fin est proche. L’apprenant, un éditeur intrigué par son étrange vocation demande une journaliste, de se rendre à son chevet pour qu’il lui dicte ses mémoires. Au fil de ce récit, la jeune femme découvre l’odyssée de cet amoureux des lettres, de ce génie des mots qui a tout nommé. Ou presque. En effet, elle repère quelques zones d’ombre dans ce parcours hors du commun. Intriguée autant que fascinée par Alexandre, elle est peu à peu taraudée par une question : est-il possible qu’Alexandre ait oublié de nommer l’essentiel ?

Critiques

« Érudit, inspiré, enlevé, cet excellent roman est un bel hommage à Littré et consorts. » Delphine Peras, L’Express

« Ce roman est un voyage. Un voyage au pays des mots, des bons mots, des jeux de mots, de la petite mécanique par laquelle on fabrique des mots... Une lecture idéale pour tous ceux qui apprécient la lexicologie et aiment se perdre dans les méandres de la langue française, l’une des plus riches, complexes et nuancées au monde. » Sophie Adriansen, Sophielit

« Un livre très émouvant… comme un ovni, difficile à définir, mais extraordinairement attrayant. » AddictBooks

« Qu’est-ce qui fait d’Au nom d’Alexandre un livre absolument juste, pétillant, hilarant, émouvant et cathartique ? C’est la question qui m’a accompagné tout du long de la lecture. » Christian Gatard, Géographie du futur

« Les anecdotes, les pirouettes et les rebondissements enrichissent cette histoire loufoque et romanesque qui parle avec pudeur autant au cœur qu’à l’intelligence. » Notes Bibliographiques

« Ce roman est infiniment beau et fort, Olivier Auroy sait nous transporter au-delà des mots. » Culture vs news

« Rares sont les auteurs qui parviennent à instaurer cette relation d’intimité avec le lecteur, et c’est ce qui m’a le plus touchée. C’est attachant, poétique, tendre, émouvant. » Blog Au fil d’Ariane

« Heureusement, Olivier Auroy, qui a longtemps exercé le métier en question, ne joue pas trop à rendre le moribond sympathique ni à nier le grotesque quasi constant de ses créations, mais plutôt à malaxer la langue comme une matière accueillante, voire complice, légère malgré sa puissance d’airain pourvu qu’on l’attire sur un champ ludique. En découle une lecture stimulante, qui répond à la question inhérente au texte : quand on sait manier les mots, autant écrire des livres. » François Perrin, Le Vif