Couverture_Triptyque_en_re_mineur_Sonia_Ristic19,00 € quantité de Triptyque en ré mineur Ajouter au panier

Sortie : 19 août 2022
272 pages
N° ISBN : 978-2-36956-320-4
Français


19,00 

Sonia Ristić

Née en 1972 à Belgrade, Sonia Ristić a grandi entre l’ex-Yougoslavie et l’Afrique, et vit à Paris depuis 1991. Après des études de lettres et de théâtre, elle a travaillé comme comédienne, assistante à la mise en scène et avec plusieurs ONG. Dans les années 2000, elle a fait partie du collectif du Théâtre de Verre et a créé sa compagnie, Seulement pour les fous. Elle encadre régulièrement des ateliers d’écriture et de jeu en France et à l’étranger. Après La Belle Affaire paru en 2015, Des fleurs dans le vent est le deuxième roman de Sonia Ristić publié aux éditions Intervalles.

Triptyque en ré mineur

 Belgrade, années 1970. Milena, une jeune scénariste, entame une relation épistolaire avec Sam, l’un des deux Américains qu’elle a rencontrés lors d’un séjour à Paris.

Berlin, années 1930. Clara, fille unique d’un couple d’avocats juifs et Lily, sœur aînée d’une famille ouvrière, se rencontrent et tentent de s’aimer.

France, 2020. En plein confinement, une romancière parisienne endeuillée reçoit une cantine remplie des lettres de Milena.

Sonia Ristić, par son talent de conteuse, noue pour le lecteur les liens translucides qui traversent les siècles. Liens d’amour, liens de folie, liens de liberté farouche, liens d’écriture ou de création.

Dans cette Chambre à soi moderne, elle tisse un fil entre ces femmes mues par leur indépendance, leur créativité et leur fière détermination à vivre un amour qui soit à la hauteur de leur liberté.

Critiques

« une magnifique déclaration d’amour à l’écriture. » Emmanuelle Caminade, L’Or des livres

« À travers le Berlin des années 1920-1930, le Belgrade des années 1970 ou le Paris du confinement, Sonia Ristić décrit les dédoublements amoureux, leur absence qui les invente dans l’écriture, les dérivatifs que l’on trouve pour dire l’obsession. » La Viduité

« passionnant. » Librairie Vaux-Livres, Vaux-le-Penil

« dévoré et adoré » Librairie La Droguerie, Saint-Malo

« Un gros coup de cœur pour ce roman… on pense spontanément ici à Mostarghia de Maya Ombasic, à Mars violet d’Oana Lohan ou plus dernièrement au roman de Semezdin Mehmedinovic, Le matin où j’aurais dû dormir. » Librairie L’Esperluète

« Trois femmes à des époques différentes, trois types de récit : épistolaire, souvenirs et courts fragments. Le procédé n’est pas neuf, mais le classique c’est bien si c’est bien fait, et là Sonia Ristić fait cela admirablement. J’ai dévoré son livre en deux jours sans pouvoir le lâcher. » Lyvres.fr

« Émouvant ! Higelin chantait la beauté de l’amour, Sonia Ristić écrit celle des amours finissantes car impossibles. » Vincent Edin