29,50 € Quantité Ajouter au panier

Sortie : 6 septembre 2006
200 photographies - 240 pages
N° ISBN : 978-2916355016
Edition bilingue anglais / français


29,50 

Abbas

De 1978 à 1980, Abbas couvre la Révolution iranienne, puis, de 1987 à 1994, parcourt les terres d’Islam. Du Xinjiang au Maroc, de Londres à Tombouctou, il photographie le quotidien des musulmans, leur spiritualité, leur mystique, les rituels de leur foi, ainsi que le phénomène politique que représente l’islamisme, cette émergence de voix plus radicales.

De 1995 à l’an 2000, il porte le même regard critique sur les communautés chrétiennes à travers le monde. Il s’étonne alors que le symbole de la toute puissance de l’Occident, l’an 2000, qui ne devrait concerner que les chrétiens, s’impose pourtant partout comme un calendrier universel.

Les enfants d’Abraham

Children of Abraham

De 1978 à 1980, Abbas couvre la Révolution iranienne, puis, de 1987 à 1994, parcourt les terres d’Islam. Du Xinjiang au Maroc, de Londres à Tombouctou, il photographie le quotidien des musulmans, leur spiritualité, leur mystique, les rituels de leur foi, ainsi que le phénomène politique que représente l’islamisme, cette émergence de voix plus radicales.

De 1995 à l’an 2000, il porte le même regard critique sur les communautés chrétiennes à travers le monde. Il s’étonne alors que le symbole de la toute puissance de l’Occident, l’an 2000, qui ne devrait concerner que les chrétiens, s’impose pourtant partout comme un calendrier universel.

Pendant ces voyages, il photographie également les juifs, enfants d’Abraham, ce père dont se réclament également chrétiens et musulmans.

Abbas travaille actuellement sur le choc des religions, définies comme vecteurs de culture et de civilisation davantage que de foi, et qui remplacent peu à peu les idéologies politiques dans les grandes batailles stratégiques à venir.

 

Critiques

« Un témoignage vraiment intéressant… » C. M., Réponses Photo

« Plus qu’un recensement d’universitaire sur les migrations religieuses, le dernier volume d’Abbas nous livre son double regard, photographique et philosophique sur cesEnfants d’Abraham qui partagent un sacré héritage, et finalement très lourd. » Hervé Le Goff, Le Photographe