18,00 € quantité de Le Biscuit national Ajouter au panier

Sortie : 20 septembre 2019
192 pages
N° ISBN : 978-2-36956-084-5
Traduit du slovaque par Nicolas Guy


18,00 

Zuska Kepplová

Zuska Kepplová a étudié la dramaturgie et l’écriture de scénario à l’Académie des arts et de la musique de Bratislava, en Slovaquie, et a obtenu un doctorat en études de genre de l’Université d’Europe centrale à Budapest, en Hongrie.

Son oeuvre a pour thème central la recherche d’une identité propre dans un nouvel environnement et le sens que peut revêtir le concept de « chez-soi ». Le Biscuit national actualise aussi le traitement littéraire de la recherche du bonheur, thème récurrent de la littérature slovaque existentialiste des années 1960. Le Biscuit national a été récompensé par le prix Ivan Krasko, le prix Ján Johanides, le prix Proviedka et nominé pour le prestigieux prix Anasoft Litera.

Zuska Kepplová vit à Bratislava, où elle est éditorialiste pour le grand quotidien d’information SME.

Le Biscuit national

Comme dans L’Auberge espagnole, chacun des personnages du Biscuit national a quitté un chez soi pour s’essayer au rêve européen. Mais, si cette génération d’après la chute du mur peut voyager, contrairement à la précédente, partage-t-elle vraiment un même rêve européen ? Entre Paris, Londres, Helsinki et Budapest, cette génération développe parfois plutôt une certaine nostalgie du foyer, dont Zuska Kepplová étudie les ressorts avec une écriture ciselée.

Critiques

« Chroniques d’un monde en mouvement, entre Paris, Londres, Helsinki et Budapest, valse des corps et des sentiments, Le Biscuit National déploie un mouvement original, entre fluidité et vertige, adaptation et valeurs, humour et mélancolie. » Bookalicious

« Il faut le charme de l’écriture et un humour jamais pesant pour rendre ces rencontres attachantes et se remettre soi-même en question. » Bruxelles Culture

« beaucoup de  thèmes importants et intéressants : la jeunesse européenne,  le “mal du pays”, les conditions de vie des immigrés en Europe, l’acclimatation aux us des pays habités, la difficulté du rêve européen » Lyvres.fr