couverture_la_residence_magali_delporte34,00 € La Résidence quantity Add to cart /* */

Sortie : 17 March 2023
152 pages
N° ISBN : 978-2-36956-321-1
Français


34,00 

Magali Delporte

Magali Delporte photographie avec le même plaisir de rencontrer une nouvelle personne, découvrir un lieu, être confrontée à un défi; plaisir de modeler la lumière naturelle ou faire le choix de l’artificielle; de mettre en boîte ces moments furtifs.

Lauréate du Prix Canon de la femme photojournaliste en début de carrière, elle réalise aujourd’hui les portraits des personnalités françaises comme récemment Emmanuel Macron, Mohamed Mbougar Sarr ou Mathieu Pigasse.

Également ambassadrice de Fujifilm France, elle est membre de l’agence Signatures depuis 2019.

La Résidence

Préface d’Ivan Jablonka

Postface de Fabrice Arfi

« Quand, au mois de mars 2020, le premier confinement s’est abattu sur la France, telle une chape de plomb sur nos existences, un étrange phénomène s’est produit dans le quartier de Belleville Ménilmontant, au nord-est de Paris. Cela s’est passé dans une résidence composée de lourds immeubles des années 1960 séparés par de grands espaces verts : “Le Pressoir”. Alors que partout dans le pays ce mot hideux de “distanciel” s’est imposé dans notre grammaire collective, nous, les 2 000 habitants du Pressoir, nous sommes retrouvés. Alors que partout le mot d’ordre était le repli sur soi, nous nous sommes découverts. Alors qu’il fallait s’auto-autoriser par attestation à sortir de chez soi, nous avons reconfiguré notre chez-nous, comme on le pouvait, sans prendre de risques inutiles face à la maladie qui, partout, guettait. Condamnés au dedans, nous avons inventé notre dehors. Des petites choses. Des concerts improvisés, mêlant des musiciens professionnels et des amateurs. Des cours collectifs, sous l’arbre, pour les petits. Des leçons de sport pour les plus grands. Une entraide entre tous pour les courses alimentaires. Des petites solidarités entre générations. Des désagréments aussi, bien sûr, comme dans un village… Et, au milieu de ce drôle de laboratoire existentiel, sorte de kibboutz urbain placé sous la cloche d’une pandémie, il y avait Magali Delporte, “notre” photographe, qui a saisi ces instants uniques qui ont fait du Pressoir l’un des secrets les mieux gardés de Paris. » Fabrice Arfi

 

Critiques

« en favorisant les images de fraternité, d’entraide et même la poésie qui a pu émerger de cette épreuve, la photographe porte un regard singulier sur cette microsociété » Thierry Meneau, Les Echos

« Les portraits sont lumineux » Aurélie Château, Le JDD

« Les photos de Magali Delporte, organisées en séries thématiques (la nuit, les masques, les anciens…), racontent avec bonheur la vie qui continue malgré l’épi­démie, le travail des uns, la musique des autres, les jeux des enfants, tous ces moments futiles, anecdotiques et pourtant si riches et indispensables. » Laurent Gourlay, CDF Mag