29,00 € Acheter

Sortie : 19 avril 2017
120 pages
N° ISBN : 978-2-36956-037-1


29,00 

Alban Lécuyer

Né en 1977 à Paris, Alban Lécuyer est diplômé de l’École supérieure de journalisme de Lille. Il collabore à plusieurs publications (Metro, Arts Magazine, Challenges, Tête-à-tête, etc.) et répond aux commandes d’organismes publics ou privés pour des campagnes de communication et des suivis de chantiers. Il enseigne également l’histoire de la photographie et la compréhension de l’image au DMA-Régie de spectacles de Nantes. Son projet personnel interroge la place de l’histoire, des conflits, des individus et de leurs trajectoires dans les représentations du paysage urbain. En extrapolant les stéréotypes des différentes formes de mise en scène de l’architecture contemporaine, ce travail explore la distance entre l’imaginaire de la ville et la réalité des lieux. La série « Ici prochainement » a été exposée au Cambodge (Festival PhotoPhnomPenh, 2015), au Brésil (Festival International de Photographie de Belo Horizonte, 2015), à Singapour (Festival International de Photographie de Singapour, 2014), en Chine (Centre culturel français de Pékin, 2014), en Espagne (Festival Getxophoto, 2013), en Suisse (Journées photographiques de Bienne, 2011) et en France (Festival MAP, 2014, Salon de Montrouge, 2013). Elle a reçu le Prix Talent MAP 2014 - EDF Bazacle en 2014.

Ici prochainement : Sarajevo

Vingt-cinq ans après le début de la guerre en Bosnie-Herzégovine, Ici prochainement : Sarajevo aborde la question du temps en architecture et de la mémoire des lieux à partir de l’histoire récente de Sarajevo.

Son ambition est de rendre compte du rapport des individus à leur territoire et de la reconstruction de la ville à travers le prisme de l’habitat collectif, emblématique de l’ex-Yougoslavie et d’une guerre qui s’est immiscée dans les espaces les plus quotidiens (immeubles, appartements, rues commerçantes, etc.). Le propos s’étend aussi aux lieux de pouvoir économique, politique et religieux (le siège du gouvernement bosniaque, le parlement, les tours jumelles, etc.) dont la reconstruction contraste avec l’état de délabrement des quartiers périphériques.

Cette série d’images est séquencée avec des planches thématiques sur le modèle des banques d’objets et de textures pour signifier à quel point les stigmates de la guerre apparaissent aujourd’hui comme des artefacts anachroniques à la surface de la ville.

Ici prochainement : Sarajevo s’inscrit dans la continuité d’une démarche entamée il y a 4 ans par Alban Lécuyer dans différentes villes (Paris, Nantes, Bilbao, Lisbonne, La Havane, Phnom Penh, etc.) et qui consiste à extrapoler les stéréotypes des images virtuelles que produisent les architectes ou les urbanistes pour promouvoir leurs projets immobiliers.

Il s’agit ici de dresser un portrait plus large de la ville et de ses habitants, à la recherche de l’identité politique, culturelle et sociale de la capitale bosniaque.

Une exposition se tient les 19 et 20 mai 2017 au Salon du Livre des Balkans, à Paris.

Critiques

« dans un beau format à l’italienne, Alban Lécuyer interroge la place faite au passé dans une ville gagnée par la fièvre d’effacement de ses cicatrices. » Fabien Ribery, L’Intervalle

« Ici prochainement : Sarajevo… dresse un portrait très différent de la capitale bosnienne et de ses habitants en s’intéressant à la question du temps en architecture et à la mémoire des lieux. » bhinfos.fr